Baisse des taux … une rentrée sous de bons augures !

Baisse des taux … une rentrée sous de bons augures !

18 août 2020

Baisse des taux … une rentrée sous de bons augures !

Après un semestre orienté à la hausse d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA suite à l’augmentation des taux observée après le confinement, la moyenne des taux de crédit immobilier a amorcé une baisse en juillet et se poursuit sur août. Une baisse sensible certes, mais qui peut tout de même aider les futurs acquéreurs dans ce contexte fragile de crise sanitaire.


Premier semestre 2020, des hausses liées à plusieurs facteurs.

La moyenne des taux de crédit immobilier du premier semestre 2020 s’est clôturée à 1,29% alors qu’elle était de 1,11% à fin 2019 (1). C’est la triple conséquence des recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière, de la crise sanitaire mais également de la chute du volume de prêts immobiliers accordés par les organismes bancaires, devenus frileux suite au chômage plein ou partiel et de la perte de pouvoir d’achat des français...

 

Des taux d’intérêts en baisse en août 2020

Mais cette augmentation de taux semble avoir entravé la bonne reprise de l’activité immobilière dans son ensemble. Et si un rebond est observé, on ne peut définir s’il s’agit d’une vraie reprise du marché ou seulement de la compensation des transactions non effectuées pendant le confinement.

Les banques ont donc revu leurs barèmes de taux pour les crédits immobiliers. Cette baisse concerne tous les profils d’acquéreur, de transaction et de durée de crédit.

 

Ainsi le taux sur 15 ans se rapproche en moyenne du seuil de 1% et sur 25 ans, il repasse sous la barre des 1,50% mais les profils les plus alléchants pour les banques peuvent espérer 0,75% sur 15 ans, 0,93% sur 20 ans ou 1,10% sur 25 ans ! (2)

 

Tout le monde n’a malheureusement pas accès à ces taux aussi attractifs. En faisant appel à un courtier en prêt immobilier, celui-ci vous proposera des simulations de crédit adaptées à votre projet. Mais surtout, il saura optimiser votre dossier emprunteur afin de négocier les meilleures conditions à la fois de taux d’emprunt et d’assurance emprunteur auprès des banques.

 

  1. d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA
  2. moyenne nationale estimée – dépend du profil de l’acquéreur